Découverte d’une Cocoteraie Cachée

A la recherche d’anciennes plantations de Calophyllum Inophylum, nous empruntons une piste dans un très mauvais état, mais en rénovation.

Pour réaliser ces travaux,  le système ici c’est « Vivre contre Travail », nous avons dû croiser 600 personnes qui œuvraient à sa réparation.

Après 2h de piste, nous nous retrouvons dans un Fokontany (un village) exceptionnel, où la population a su s’organiser autour de leur président de Fokontany (chef de village) en mettant en place une obligation pour chaque famille à planter 500 pieds de cocotier sur leur propre terre.

Ce Fokontany est exceptionnel, car à Madagascar les organisations paysannes auto promues, avec un objectif économique, sont très rares. Tellement rare, que nous nous devons de le signaler, même si il y a beaucoup d’organisations sociales qui existent elles sont toujours culturelles.

Nous avons pu identifier une plantation d’environ 560 ha, c’est tout à fait remarquable.

L’objectif pour la population est à la fois de se fournir un revenu régulier par la vente des cocos, de contribuer à leur alimentation, mais également de se protéger des caprices de la nature. Autant du Soleil de la pluie que des fortes périodes de vents, qui arrive parfois sous forme de cyclone de l’Océan Indien situé à quelques centaines de mètres de leurs habitations.

Cette découverte nous a également permis de nous rafraîchir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *